Je souhaite aller sur les marketplaces seul, de quoi ai-je besoin ?

 
Mily Nguyen
Par Mily Nguyen
7 février 2018

Partagez l'article !

 

Les grandes marques ont débuté le déploiement de leurs catalogues sur les marketplaces. Il s’agit d’un changement de paradigme dans la distribution rendu possible par le modèle des marketplaces, et qui est pérenne.

Les marques de tailles moyennes ou petites doivent prendre la même direction au risque de se voir exclues de ce changement de marché. Certaines marques de petites ou moyennes tailles l’ont  bien compris et ont débuté des démarches pour déployer à leur tour leur catalogue de produit. Pour une marque qui souhaite entamer à son tour une telle démarche de quoi a-t-elle besoin ?

Voici, les 8 étapes d’une démarche marketplace :

  1. Identifier les marketplaces avec qui travailler : pourquoi et comment ?
  2. Contacter les marketplaces sélectionnées une à une : contact ? comment bien « se vendre » ? obtenir une réponse ? la réponse est définitive ?
  3. Pour celles qui ont répondu et qui acceptent de vous distribuer, il faut récupérer leur cahier des charges produits, offres et commandes. Il faut surtout s’attacher à comprendre la structure des produits souhaitée : catégories, images, contenus, attributs, etc.
  4. Choisir une solution technique qui vous évitera de faire des développements techniques mais qui ne vous évitera pas les multiples paramétrages nécessaires pour chaque marketplaces : parfois plusieurs fois par marketplaces si vous traitez plusieurs catégories de produits, plusieurs fois par an, car les marketplaces font évoluer leurs catégories, attributs, structure etc … Ou alternativement, choisir une solution complètement intégrée qui prendra tous ces sujets en charge (mais attention à la facture !)
  5. Réaliser les catégorisations, mappings, transformations de données nécessaires, et travailler par itération : récupérer les erreurs, refaire des paramétrages, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’erreur.
  6. Participer aux animations commerciales proposées par les marketplaces : clé pour faire du business. Y participer est une condition déterminante du succès il faut donc le prévoir dans ses prix, ses marges, ses frais de ports etc … Prendre en charge la gestion technique de ces promotions dans l’outil technique choisi
  7. Avoir une logistique très réactive pour expédier en maximum 48h, 24h devenant la norme. Etre capable de proposer des frais de port à 0 signifie bénéficier de tarifs transport très optimisés. Avoir une logistique retour très organisée.
  8. Offrir un service client réactif pour des réponses en 24h maximum. Les demandes à traiter sont les demandes de retours, les demandes de délais de livraison, les informations manquantes sur les produits.

Quelques conclusions :

Il apparaît très clairement qu’une démarche marketplace demande un investissement et une organisation spécifique qu’il faut penser à l’avance.

Il y a aussi de nombreux sujets à couvrir et une marque de petite ou moyenne taille doit se concentrer sur celles pour lesquelles elle a les meilleures compétences. Pour toutes les autres, elle doit s’appuyer sur des solutions existantes.

Le problème des solutions existantes est le coût induit. Ce coût induit correspond au temps important qu’il faut passer pour utiliser les solutions du marché.

Attardons-nous ici uniquement sur un point clé qui est la structuration des données, un des éléments des points 4 et 5 qui sont clés et qui sont à l’articulation de la préparation amont et de la gestion aval de la démarche marketplace.

Pourquoi il est essentiel d’appréhender la structuration des données ?

  • Le mapping des catégories est à réaliser pour chaque marketplace, parfois plusieurs fois par marketplace
  • Les données de l’eshop sont insuffisamment riches en général : le nombre et la nature des attributs varie par marketplace et sont clés pour vendre
  • Le mapping des données et les règles de transformation de données sont assez lourdes et délicates
  • Le nombre et l’ordre des images peut varier d’une marketplace à l’autre

La gestion de la structuration des données demande du temps, et ce temps a un coût. Ce coût, qui atteindra annuellement plusieurs dizaines de milliers d’euros, peut remettre complètement en cause la rentabilité d’une démarche marketplace.

Il faut donc choisir la solution qui fera baisser au maximum le coût induit pour le limiter à quelques petites centaines d’euros par mois.

 

Dans un prochain article, nous aborderons un autre des 8 points listés ci-dessus.